Nécrologie

Hommage à
Charles KONAN BANNY
Ex-Premier ministre

Date de décès : 10 septembre 2021

Lieu de décès : En France

Communiqué

Les grandes Familles KONAN-BANNY, BAMBA, BROU et alliées ont l’immense douleur de vous

annoncer le rappel à Dieu de


Monsieur Charles KONAN-BANNY


Ancien Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)

Ancien Premier Ministre

Président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR)

Cérémonies

Mardi 21 Septembre à 14h30 présentation de condoléances suivi de la messe d’obsèques a

15h en l’église Saint François-Xavier, 12 place du président Mithouard , 75007 Paris,


Jeudi 23 Septembre, transfert du corps par le vol Air France 702, arrivée à Abidjan a 18h45.



Fait à Paris, Samedi 18 Septembre 2021

Cahier de condoléances

Ci-dessous le dernier message posté sur le cahier de condoléances ouvert pour la famille.

Pierre-Joseph KINGBO
ami de la famille via ma mère Blandine Kingbo | Washington, DC
La Côte d’Ivoire a perdu un de ses illustres fils, en la personne de Charles Konan Banny:
Comment lui rendre aujourd’hui un hommage qui soit digne de ce qu’il fut et de ce qu’il fit ? Grande est la difficulté, pour qui n’a pas, hélas ! Les compétences monétaires, économiques et politiques, de dire en termes justes le gouverneur de la BCEAO et le premier-ministre qu’il fut. Mais autre est le véritable défi : comment rendre pleinement justice à des talents si divers ? gouverneur de la banque centrale, premier-ministre, président de la commission vérité et réconciliation, époux, père et grand-père: Charles Konan Banny fut tout cela. Pour en parler avec justesse, quelle convergence de compétences ne faudrait-il pas convoquer ? Aussi mon hommage sera-t-il celui de l’humilité. Je m’attacherai plus à évoquer la personne que l’œuvre et le rôle, en me souvenant que cette circonstance est l’occasion de dire ce que parfois la déférence ou la pudeur ont retenu d’exprimer et qu’on regrette ensuite d’avoir gardé pour soi.
L’intelligence était exceptionnelle : elle comprenait tout. Elle devançait les questions, anticipait sur les conclusions. Son expression pouvait être fulgurante. La générosité était à l’égal des dons de l’esprit. (C’est ainsi par exemple que c’est vous, monsieur le premier-ministre, qui avez trouvé du travail à mon petit-frère lorsqu’il est revenu de France après la fin de ses études universitaires. C’est vrai que ce fut à l’insistance de votre belle-mère feu Madame Bamba. « Je ne peux rien lui refuser, m’avez-vous dit un jour à ce sujet, en plaisantant …»)
Charles Konan Banny savait que rien ne dure que par les institutions, mais qu’il leur faut aussi relever les défis du changement et s’adapter à la modernité. Aussi n’était-il retenu par aucune nostalgie d’un ordre ancien. Charles Konan Banny a ainsi toujours pris part à la mise en place de grandes réformes, Lui-même ne s’est jamais dérobé aux responsabilités : il a accepté les charges auxquelles le désignaient sa compétence et ses immenses qualités. Cet homme de l’universel était profondément attaché à son pays, la Côte d’Ivoire. Il a beaucoup fait pour sa réputation dans le monde.
Vivant, il était notre fierté. Sa mémoire demeurera notre honneur.
(A Maman Massandje, Je pense à toi en cette période difficile. Je ne peux imaginer ta douleur. Sincères condoléances).
Publié le: 11 septembre 2021 - 01:05:16
Maryam COULIBALY
Aucun | Abidjan
Que son âme repose en paix. Courage à sa famille.
Publié le: 11 septembre 2021 - 17:07:45
NAFISSATOU GUEYE
Collègue de la BCEAO | MONTROUGE
Mes condoléances les plus attristées à son épouse, à ses enfants, à sa famille ainsi qu'à tous ses proches.
Publié le: 12 septembre 2021 - 08:33:00
MARIE MEA
IVOIRIENNE Diplomate | LONDRES
2 TIM 4 : 7 J AI COMBATTU LE BON COMBAT J AI ACHEVE MA COURSE, J AI GARDE LA FOI...
MONSIEUR LE 1ER MINISTRE, REPOSEZ EN PAIX.

CONDOLEANCES EMUES A SON EPOUSE, SES ENFANTS, A LA FAMILLE BANNY. ET A SA FAMILLE POLITIQUE.

NOUS PRIONS AFIN QUE DIEU DAIGNE APPORTER A TOUS LA CONSOLATION NECESSAIRE EN CES MOMENTS PARTICULIEREMENT DIFFICILES. RIP
Publié le: 14 septembre 2021 - 10:39:20